La construction de maisons écologiques est davantage prisée, notamment pour son faible impact environnemental et ses performances en matière d’isolation thermique et acoustique. Parmi les différentes techniques de construction écologique, la maison en bauge se distingue par l’utilisation de matériaux naturels et l’application d’une méthode de construction ancestrale.

Les matériaux de base pour une maison en bauge

La bauge est une technique de construction qui consiste à monter des murs en terre crue mélangée à de la paille et/ou du bois. La terre est un matériau de construction écologique, abondant et peu coûteux. Elle présente un excellent pouvoir d’isolation thermique et acoustique. La paille, quant à elle, sert de liant et renforce la résistance mécanique de la terre. Le bois est utilisé pour la structure de la maison, mais peut être incorporé au mélange terre-paille.

La terre crue, matière première essentielle

La terre crue est le matériau principal dans la construction d’une maison en bauge. Elle est composée de différentes particules minérales (sable, limon et argile) et d’eau. Pour obtenir un mélange terreux de qualité, il est essentiel de bien choisir la composition et la granulométrie de la terre.

La terre doit contenir une proportion suffisante d’argile (entre 15 et 30%) pour assurer la cohésion du mélange. Le reste doit être composé de sable et de limon. Pour vérifier la teneur en argile de votre terre, vous pouvez réaliser un test simple en mélangeant de la terre avec de l’eau dans un récipient et en laissant reposer quelques heures. Si la terre contient suffisamment d’argile, une couche d’eau claire se formera en surface.

La granulométrie, c’est-à-dire la taille des particules de terre, doit être adaptée pour obtenir un mélange homogène et résistant. Une terre trop fine aura tendance à se fissurer en séchant, tandis qu’une terre trop grossière sera difficile à mettre en œuvre.

La paille, un liant naturel et écologique

La paille est un matériau naturel et abondant, issu de la tige des céréales (blé, seigle, orge…). Elle est utilisée dans la construction en bauge pour son pouvoir liant et sa capacité à renforcer la résistance mécanique des murs. La paille doit être propre, sèche et de taille homogène. Vous pouvez la couper à la longueur souhaitée et la mélanger à la terre crue pour obtenir un mélange homogène et résistant.

Le bois, pour la structure et l’isolation

Le bois est un matériau de construction écologique, renouvelable et performant en matière d’isolation. Il est utilisé pour réaliser la structure des murs porteurs, des planchers et de la toiture d’une maison en bauge. Le choix du type de bois dépendra de la région dans laquelle vous construisez et des essences locales disponibles. Les essences couramment utilisées sont le chêne, le douglas, le pin, l’épicéa ou le mélèze.

Le bois peut être incorporé au mélange terre-paille pour améliorer l’isolation thermique et acoustique des murs. Vous pouvez utiliser des copeaux ou des fibres de bois, que vous mélangerez à la terre crue et à la paille.

Les matériaux complémentaires pour une maison en bauge

Outre les matériaux de base, vous aurez besoin de matériaux complémentaires pour réaliser les finitions et assurer la pérennité de votre construction. Parmi ceux-ci, on peut citer les enduits, les briques ou les mortiers.

Les enduits, pour protéger et décorer les murs

Les enduits jouent un rôle essentiel dans la protection des murs en terre crue. Ils permettent de les protéger de l’érosion, du vent, des intempéries et des variations de température. Les enduits peuvent être réalisés à base de terre crue, de chaux ou de plâtre.

Les briques de terre crue, pour les cloisons et les murs porteurs

Les briques de terre crue peuvent être utilisées pour réaliser des cloisons intérieures ou pour renforcer les murs porteurs. Elles sont fabriquées à partir de terre crue mélangée à de la paille et sont séchées au soleil ou à l’air libre. Les briques de terre crue présentent un excellent pouvoir d’isolation thermique et acoustique, tout en étant respirantes et régulatrices d’humidité.

Les mortiers, pour assembler et étanchéifier les éléments de construction

Les mortiers sont utilisés pour assembler les différents éléments de construction (briques, pierres, bois…) et assurer l’étanchéité des joints. Ils peuvent être réalisés à base de terre crue, de chaux ou de ciment. Le choix du mortier dépendra de la nature des matériaux à assembler et des contraintes climatiques de votre région.