Les fissures sont un phénomène fréquent sur les murs des maisons et peuvent causer de nombreux désagréments. Elles peuvent être un signe de problèmes structurels, d’infiltrations d’eau ou simplement de vieillissement normal d’un bâtiment.

Les différents types de fissures et leurs causes

Il existe plusieurs types de fissures, certaines étant plus dangereuses que d’autres. Voici un tour d’horizon des principales catégories de fissures et de leurs causes.

Fissures superficielles

Les fissures superficielles sont les plus courantes et sont causées par des variations de température, de l’humidité ou des mouvements naturels du sol. Elles sont souvent peu profondes et n’excèdent pas quelques millimètres de largeur. Dans la majorité des cas, elles ne présentent pas de danger pour la structure de la maison et peuvent être facilement réparées avec un enduit de rebouchage ou un mastic.

Fissures structurelles

Les fissures structurelles sont plus préoccupantes, car elles témoignent d’un problème au niveau de la structure de la maison. Elles peuvent être causées par un tassement du sol, des malfaçons lors de la construction, ou un sol argileux qui se rétracte et se gonfle en fonction des variations d’humidité. Les fissures structurelles sont plus larges et plus profondes que les fissures superficielles, et peuvent provoquer des déformations du bâti et des infiltrations d’eau.

Fissures liées à un sinistre

Les fissures liées à un sinistre, comme une inondation, un tremblement de terre ou un glissement de terrain, sont souvent les plus dangereuses et les plus coûteuses à réparer. Elles rendent souvent la maison inhabitable et nécessitent une intervention rapide et des travaux de réparation importants.

Quand faut-il s’inquiéter et faire appel à un expert ?

Surveillez l’apparition et l’évolution des fissures dans votre maison. Si vous constatez une fissure large (plus de 2 millimètres), profonde, ou qui s’agrandit rapidement, il est recommandé de faire appel à un expert en bâtiment pour évaluer la situation.

L’expertise permettra de déterminer la cause des fissures, leur gravité et les travaux à effectuer pour assurer la sécurité et la pérennité du bâtiment. L’expert pourra estimer le coût des réparations et vous donner des conseils pour prévenir l’apparition de nouvelles fissures à l’avenir.

fissures maison quand s'inquiéter

Comment réparer les fissures et quels travaux effectuer ?

Selon le type de fissure et la cause identifiée, différents travaux de réparation peuvent être effectués.

Réparation des fissures superficielles

Pour les fissures superficielles, un simple rebouchage à l’aide d’un enduit de réparation ou d’un mastic peut suffire. Nettoyez la zone autour de la fissure et de laisser sécher avant d’appliquer le produit. Une fois le rebouchage effectué, vous pouvez repeindre ou appliquer un nouvel enduit sur la surface concernée.

Réparation des fissures structurelles

Si l’expertise révèle un problème structurel, des travaux plus importants sont nécessaires. Selon la gravité de la situation, cela peut inclure la consolidation des fondations, le renforcement des murs porteurs ou l’installation de pieux pour stabiliser le sol. Ces travaux sont coûteux et nécessitent l’intervention de professionnels qualifiés.

Réparation des fissures liées à un sinistre

Dans le cas de fissures provoquées par un sinistre, la réparation dépendra de l’ampleur des dégâts et du type de catastrophe. Il peut être nécessaire de reconstruire totalement ou partiellement la maison, de réaliser des travaux de drainage pour éviter les infiltrations d’eau ou de renforcer les fondations pour résister aux mouvements du sol.

Assurance habitation et garantie décennale : comment déclarer les fissures et être indemnisé ?

Si vous constatez des fissures dans votre maison, déclarez les rapidement à votre assurance habitation. Selon la cause des fissures, votre assurance peut prendre en charge tout ou partie des travaux de réparation.

Pour déclarer un sinistre lié à des fissures, vous devez envoyer une lettre de déclaration de sinistre à votre assureur, en décrivant les dommages constatés et en joignant des photos. Il est conseillé de le faire dans un délai de 5 jours ouvrés après avoir constaté les fissures.

Si les fissures sont dues à un problème de construction ou de malfaçon, la garantie décennale peut être mise en jeu. Cette garantie couvre les dommages survenant dans les 10 ans suivant la réception des travaux et engage la responsabilité du constructeur. Pour en bénéficier, vous devez envoyer une lettre de déclaration à votre constructeur dans les mêmes délais et conditions que pour l’assurance habitation.