La taille d’un figuier est une étape cruciale dans l’entretien de cet arbre fruitier. C’est une intervention qui requiert du savoir-faire, de la patience et du soin. Néanmoins, si vous comptez avoir une bonne récolte de figues, la taille de votre figuier est une opération à ne pas négliger. Alors, comment tailler un figuier ? Quand est le bon moment pour le faire ? Quels sont les gestes à suivre pour assurer une bonne croissance à votre arbre ?

Pourquoi tailler un figuier?

Le figuier est une plante qui a la réputation de pousser rapidement et de manière désordonnée. La taille permet de contrôler cette croissance et de favoriser la production de fruits. Voici les principales raisons pour lesquelles il est nécessaires de tailler régulièrement un figuier:

  • Améliorer la récolte: La taille favorise la production de nouvelles branches et de rameaux fructifères, ce qui permet d’obtenir une récolte plus abondante et de meilleure qualité.
  • Contrôler la croissance: Un figuier peut atteindre une taille importante et envahir votre jardin si vous ne le taillez pas régulièrement. La taille permet de maîtriser la croissance de l’arbre et de lui donner une forme harmonieuse.
  • Faciliter la cueillette: En taillant votre figuier, vous évitez que les branches ne se croisent et ne s’entremêlent, ce qui facilite grandement la récolte des figues.
  • Prévenir les maladies: La taille permet d’aérer l’arbre et d’éviter que l’humidité ne s’installe, limitant les risques de maladies et de parasites.

Quand tailler un figuier ?

Le figuier est un arbre qui ne nécessite pas de taille systématique chaque année. Il est important de connaître le bon moment pour le faire afin d’assurer sa bonne croissance et sa productivité.

En règle générale, la taille du figuier se fait deux fois par an. La première taille a lieu en hiver, généralement en février, avant le redémarrage de la végétation. Cette taille d’hiver a pour objectif de structurer l’arbre et d’éliminer les branches mortes ou malades.

La deuxième taille se fait en été, après la récolte des figues. On l’appelle la taille en vert. Elle permet de supprimer les rejets et les pousses inutiles pour favoriser la pousse de nouvelles branches.

Comment tailler un figuier ?

La taille d’un figuier peut sembler complexe à première vue. Avec quelques conseils, vous pourrez réussir cette opération sans difficulté.

La taille se fait en deux étapes : la taille de structure et la taille de fructification.

La taille de structure sert à donner une forme à l’arbre et à éliminer les branches qui peuvent entraver sa croissance. On coupe les branches secondaires qui partent de la branche principale à environ un tiers de leur longueur. On garde les branches bien orientées et on supprime celles qui sont trop proches ou qui se croisent.

La taille de fructification, quant à elle, a pour but de favoriser la production de figues. On taillera les pousses de l’année précédente à deux yeux (les bourgeons visibles sur la branche).

Conseils pour une bonne taille du figuier

Quelques conseils peuvent vous aider à effectuer correctement la taille de votre figuier :

  1. Utilisez toujours un outil bien aiguisé et désinfecté pour éviter la propagation de maladies.
  2. Faites toujours vos coupes en biais pour éviter que l’eau ne stagne sur les plaies, ce qui pourrait favoriser le développement de maladies.
  3. N’hésitez pas à aérer le centre de l’arbre en supprimant les branches qui y poussent. Cela facilitera la circulation de l’air et la pénétration de la lumière.
  4. N’oubliez pas de protéger les plaies de taille avec du mastic cicatrisant pour éviter les infections.