Vous souhaitez réaliser un projet original et pratique pour votre jardin ? Pourquoi ne pas construire une cabane en palette ? Ces cabanes sont à la fois esthétiques, écologiques et économiques. Elles offrent un espace de jeu idéal pour les enfants et peuvent servir d’abri de jardin.

Choisir les palettes et le matériel nécessaire

Bien choisir les palettes pour la construction de votre cabane est essentiel. Optez pour des palettes en bon état, de préférence en bois massif. Les palettes en bois offrent une meilleure résistance et une meilleure isolation que celles en aggloméré. Vous en trouverez facilement dans les magasins de bricolage, les entreprises ou les centres de recyclage.

Pour réaliser votre cabane en palette, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • Des planches démontées de palettes pour les murs et le toit
  • Des poteaux en bois pour soutenir la structure
  • Une scie sauteuse pour découper les planches et les poteaux
  • Une perceuse visseuse pour assembler les éléments
  • Un niveau à bulle pour vérifier l’horizontalité et la verticalité de la construction
  • Des vis adaptées à la taille des planches et des poteaux
  • Un marteau et des clous pour fixer les planches aux poteaux
  • Du papier de verre pour poncer les surfaces
  • De la peinture ou du vernis pour protéger le bois et personnaliser votre cabane
  • Des tuiles ou d’autres matériaux pour la couverture du toit.

Préparer le sol et la base de la cabane

Une fois les palettes et le matériel réunis, il est temps de préparer le sol et la base de votre cabane palette. Choisissez un emplacement dans votre jardin qui soit à la fois stable, plat et bien drainé. Évitez les zones humides et les pentes, qui pourraient fragiliser la construction.

Commencez par délimiter la surface de la cabane, en tenant compte de la taille des palettes et de l’espace nécessaire pour circuler autour. Si besoin, niveler le sol à l’aide d’un râteau et d’un niveau à bulle.

Installez les poteaux qui serviront de base à la cabane. Creusez des trous d’environ 50 cm de profondeur à chaque angle de la surface délimitée. Placez les poteaux dans les trous, en veillant à ce qu’ils soient bien verticaux et à la même hauteur. Remblayez les trous avec du béton ou de la terre compactée, puis vérifiez à nouveau l’horizontalité et la verticalité de l’ensemble à l’aide du niveau à bulle. Laissez le temps au béton de sécher, si vous en avez utilisé.

Construire les murs et la toiture de la cabane

Maintenant que la base est prête, vous pouvez commencer la construction des murs de votre cabane en palettes. Vous allez utiliser les planches démontées des palettes.

Commencez par découper les planches à la scie sauteuse selon les dimensions souhaitées pour les murs de la cabane. Puis, fixez-les aux poteaux en bois à l’aide de la perceuse visseuse et des vis adaptées. Pour un rendu esthétique, veillez à aligner les planches les unes au-dessus des autres et à les espacer régulièrement.

Lorsque les murs sont montés, il est temps de s’occuper de la toiture. Découpez des planches de la même largeur que les murs, puis installez-les en les faisant déborder légèrement sur les côtés pour créer un avant-toit. Fixez ces planches aux poteaux et aux murs de la cabane à l’aide de vis.

Choisissez un matériau de couverture pour le toit. Les tuiles sont une option classique, mais vous pouvez utiliser des tôles ondulées, des bardeaux de bois ou des plaques de polycarbonate. Fixez la couverture choisie sur les planches de la toiture, en veillant à assurer l’étanchéité de l’ensemble.

Les finitions : ponçage, peinture et aménagement

Votre cabane en palette est presque terminée ! Il ne reste plus qu’à réaliser les finitions pour la rendre encore plus belle et accueillante.

Commencez par poncer les surfaces en bois à l’aide du papier de verre, afin d’éliminer les éventuelles échardes et d’adoucir les angles. Puis, appliquez une couche de peinture ou de vernis sur les planches et les poteaux pour protéger le bois et donner un aspect esthétique à votre cabane.

Vous pouvez aménager l’intérieur de la cabane en bois selon vos envies et les besoins de vos enfants. Vous pouvez par exemple ajouter des étagères, des bancs, des tapis ou des coussins pour rendre l’espace plus confortable et convivial.