Squamate

SQUAMATE

« L’ordre des squamates regroupe les reptiles qui changent régulièrement de peau. »

A l’image du serpent, Squamate est une artiste protéiforme, renouvelant sa pratique à

chaque expérience d’exposition. Expérimentant les possibilités de la photographie, dès

le début du nouveau millénaire, elle commence par tracer le portrait d’une génération

en marge, adepte de la liberté et du non-conformisme. Evoluant dans des milieux

underground et militants depuis l’adolescence : squats, free-parties, scène punk, etc., elle

développe, d’autre part, son travail dans le cadre d’études d’arts plus institutionnelles.

Ce double regard la mène vers la maturation de son univers, dans lequel le corps et la

peau ont une place prépondérante : corps féminin, genré, marqué, transformé ou tatoué,

corps périssable, politique ou social, corps animal…

Petit à petit, le texte, les mots intégreront les images qu’elle produit, messages sociétaux,

témoignages, qui donnent vie à ce corps social, trop souvent oublié dans les mégalopoles

urbaines où elle à pu vivre : Paris, Milan, Delhi, Douala, Bujumbura, Hô Chi Minh.

Pour Rehab2, elle propose deux univers distincts réalisés à partir de collages

photographiques : une zone portuaire désaffectée, en collaboration avec des artistes de

la scène du graffiti urbain ainsi qu’une plongée dans le corps organique d’un animal

marin, en collaboration avec le sculpteur sur métal Dysek.

Squamate.org