hRLck

hRLck

hRLck. Rien que ce pseudo imprononçable définit déjà vers quel chemin émotionnel déshumanisé et sans compromis nous allons nous diriger. Cet excédent d'émotions prenant aux tripes, repoussant les limites de l'acceptable et du bien-pensant, bien propre sur soi, ne nous ramène-t-il pas à l'essentiel de la vie ? Car c'est d'émotion dont il s'agit avant tout. Ce qu'on oublie trop souvent. Réfléchir et agir. Le but n'étant pas de faire du beau, du propre, du raffiné. Mais de tendre à ramener vers l'aspect primaire, animal, intérieur, celui de l'empressement, comme si chaque minute de vie restait la dernière. Après 23 ans de peinture dans le circuit professionnel, œuvrant seul ou à plusieurs, pour Bosch, pour Agnès b., il aura attaqué le graffiti dans les années 80, puis aura posé ses premières pièces dans les rues franciliennes à la fin des années 90 Ses toiles se trouvant depuis dans plusieurs pays d'Europe, à Hong Kong et Shanghaï, à Londres et New-York... Sa rage de peindre devient presque destructrice mais ramène avant tout à l'essentiel, une peinture électrique et dévastée comme le rock, hurlante comme le punk…

hRlck: derrière ces 5 lettres on découvre un artiste avec un univers unique.
Son travail nous interpelle par une forme de chaos; aux couleurs sobres se mêlent des agitations flashs , des chiffres, du lettrage, et des personnages mystérieux.
hRlck reprend une codification mystique, et réalises ses pièces comme des icônes qui nous font réfléchir sur la place de notre foi et la direction de nos vies.
Il déstabilise les codes pour mieux nous surprendre !!!
www.hrlck.com